ACCUEIL

Comité des Fêtes - Syndicat d'Initiatives - Fêtes et Animations du passé.

Articles de journaux ou documents photographiques, cette page s'attarde sur les manifestations ludiques intervenues à Langon par le passé.

Quelques précisions : Quelles que soient les fêtes ou manifestations, toute la communauté, qu'elle soit communale ou paroissiale, y participait activement, entre autre à travers le Comité des Fêtes; cependant ce n'est qu'en 1938 après la construction de l'école des Frères Maristes (1935) et la salle Saint-Michel (1938) que fut instituée la première kermesse paroissiale. (Voir)

Entre les deux guerres, le lieu dit "Pré de Heinlée" entre l'Etier et la Vilaine, qui prit une importance considérable, était le rendez-vous incontournable pour ce qui fut longtemps la grande fête annuelle langonnaise. Durant plusieurs décennies les courses de chevaux furent l'attraction, à tel point que ce lieu était reconnu comme l'hippodrome de la commune. - Ces courses équestres perdurèrent quelque temps après 1945, jusque dans les années cinquante, pour être remplacées par des courses de stock-cars (circuits limités par des bottes de paille). Puis la fête se transporta tout à côté vers Port-de-Roche sur la Vilaine avec des courses de hors-bords agrémentées de joutes nautiques.

A partir des années soixante, la vulgarisation de la photographie ne devient pas forcément synonyme de qualité; malgré tout, la plupart des photos reprises dans cette page, si elles manquent de visibilité, donnent tout de même un aperçu sur ces animations langonnaises.

Certains événements déjà traités sont renvoyés vers leurs pages spécifiques.

1913 - 1925 - 1926 - 1930 - 1948 - 1949 - 1950 - 1951 - 1952 1953 1954 - 1955 - 19561957 - 1958 - 1959 - 19611964 - 1968 - 1969 1971  - 1973 - 1974 -


Théâtre :

"Troupe des Menhirs"

Page Spéciale


1964 - Centenaire

Gare Fougeray-Langon

 

Une photo - Agrandir

 

Page spéciale

1913

  1925

Sur la "pré" de Heinlée, courses de chevaux de labour et différents concours.

Au Bourg, animations et feu d'artifice

Ci-contre article de Ouest-Eclair.

Palmarès : Bulletin Paroissial

Ouest-Eclair

Agrandir


1926

 

A noter cette importance donnée aux courses de chevaux : trains spécail !

 

(Cliquer sur les articles pour agrandir)


"Voilà ce que j'ai vu à Langon, dimanche dernier, où trois jeunes gens mous donnèrent, pendant quelques instants, de fortes émotions"

Ouest-Eclair - Lire

1930

Une innovation.

 

 

Fête de l'U.N.C.

A l'initiative du Président de la toute nouvelle section :de l'U.N.C.

Ambroise Harel.

 

Ouest-Eclair : Lire


1948

    O.F. 7 juin 1948

    L A N G O N - GRANDE FÊTE DE NATATION

      Comme nous l'avons déjà annoncé, elle est fixée au dimanche 13 juin, a Port de Roche. Ce sera une fête sans précédent dans la région, avec le concours des nageurs de l’Atlantique ; de Pornichet et Le Pouliguen, champions d’Anjou, les Frères Tattevin, Olivier Gabel et la participation des nageurs de Redon etc.  Courses de crawl, dos, brasse, sur différentes distances ; match de Water-polo, joutes lyonnaises ; attractions nautiques, courses de bateaux ; stands de dégustations variés ; buvettes ; pâtisserie. Ouverture du terrain à 12 heures solaire. Le soir, à 21 heures : feux d'artifice, embrasement du pont; bateaux illuminés. Tous a Port de Roche le 13 juin.


      O.F. 11 juin -  Complément d'informations ::Cette fête, pour laquelle les organisateurs n’ont rien négligé, devrait, si le temps veut bien se montrer propice, attirer de nombreux spectateurs. Ils ont en effet fait appel au Cercle des Nageurs du Pouliguen, qui se déplacera au grand complet, avec les frères Tattevin, Cabel, sélectionnés d’Anjou; Bernard, Laporte, anciens joueurs connaissant toutes les subtilités du water-polo: Lamarche, ancien champion du 100 mètres, et une pléiade de jeunes.

      Au programme : 100 mètres nage libre, 100 mètres dos, 200 mètres brasse, courses de relais, courses comiques. Joutes lyonnaises, match de waterpolo.

    2 photos prises le jour de la fête nautique

    O.F. 8 SEPTEMBRE 1948

    La n g o n  -  Echos de la fête champêtre

    Malgré un temps incertain. Langon reçut dimanche dernier un très grand nombre de visiteurs. Dès 13 h., le défilé s’organisait sur la place de I Eglise vers le site magnifique de la Gaudinais. Deux fiers cavaliers ouvraient la marche, suivis par le char gracieux des jeunes mariés (photo) et leur service d’honneur, escorté d’un charmant cortège d’enfants. Suivaient les chars des marins, de la famille, des laboureurs, tous décorés avec beaucoup de goût.

    Sur le terrain, de nombreuses attractions réjouirent grands et petits. Le soir une séance cinématographique fit salle comble et clôtura magnifiquement l’après-midi.

    Nos remerciements à M Roy, qui mit aimablement son parc à la disposition des organisateurs, ainsi qu’à tous ceux qui ont participé au succès de la fête.

    Le tirage de la souscription aura lieu dimanche prochain 12 septembre, à la salle du patronage, à 20 h. 30 (solaires. Hâtez-vous, il ne reste plus que quelques billets et il y a de très nombreux et très beaux lots, dont une demi-barrique de muscadet, une chèvre, une pendule, etc...


1949

    O.F. 4 août 1949

    LANGON

    FÊTE DE LA JEUNESSE

    Dans le magnifique parc de la Gaudinais, route de Beslé, dimanche 7 août, grande fête de la jeunesse.

    A 13 h. 30 (h. sol.) sur la place de l’Eglise, départ du défilé dans l’ordre suivant : cavaliers costumés, bicyclettes fleuries, fanfare de Noë-Blanche, gymnastes ; les « Menhirs » de Langon ; chars : attelages de chèvres, le petit roi et sa reine et pages, la cavalière marocaine Sylvia voyante mystérieuse, le char de la Reine et ses demoiselles d’honneur, suivi de sa cour. Sur le terrain : attractions nouvelles, mouvements gymniques, train de plaisir, tir Guillaume Tell, tir Guignol, tir D. C. A., consultations de « Sylvia », la voyante extralucide. A 6 h., surprise pour tous : la ronde aux oiseaux. - Le soir, à 20 h., à la salle de patronage, séance de gala avec le concours de Jean Lemesle, artiste de Radio-Bretagne. Ballets costumés, saynètes et chants mimés. A l’écran : actualités de Langon. - Un programme attrayant qui ne manquera pas d’attirer non seulement tout Langon, mais également les alentours.

    O.F. 12 août 1949

    LANGON

    La fête de la Jeunesse du 7 août

    Malgré les nombreuses fêtes de la région, elle a connu dimanche dernier un succès mérité. Dès le matin, la fanfare de Noë-Blanche donnait un air joyeux au bourg et mettait tout le monde dans l’ambiance. A 13 h., le défilé s’organisait pour le départ vers le magnifique parc de la Gaudinais, mis gracieusement à la disposition des organisateurs par M. Roy.

    La population massée le long du parcours pouvait admirer ravie toute cette jeunesse composant le défilé, depuis les fiers cavaliers, suivie de la fanfare « L’Hermine » de Noë-Blanche, les bicyclettes fleuries avec goût, le magnifique groupe des « Menhirs », la toute mignonne petite reine Yannick Allain, le petit roi Jean-Paul Thébault, et ses pages, l’énigmatique Marocaine Sylva, la gracieuse reine Mlle J. Dandé, ses demoiselles d'honneur. Mlles Gauvin et Bouvier. De superbes chars méritent les plus beaux éloges. -  Sur le terrain, des stands bien achalandés donnèrent satisfaction aux nombreux visiteurs. - Des mouvements d'ensemble et jeux divers furent très réussis. -  Le soir, une véritable soirée de gala, où se firent applaudir successivement de gracieux petits-enfants et de gentilles fillettes dans des ballets costumés et, faveur toute particulière, les auditeurs ont eu le plaisir d'apprécier le grand artiste, l'inimitable Jo Lemesle, de Radio-Bretagne, tour à tour grave ou comique, mois toujours chaleureusement applaudi. Un artiste parisien, M. Pierre Esty, eut également la faveur du public dans ses numéros sensationnels. En résumé une excellente journée à la grande satisfaction des organisateurs, qui y avaient apporté tout leur dévouement et leur savoir-faire. -  Le tirage de la souscription aura lieu dimanche, à 8 h (solaire), | à la salle de patronage.


    1950

    O.F. 12 avril 1950

    LANGON

    Gros succès du tournoi sportif du lundi de Pâques

    Malgré le temps peu rassurant, la fête sportive du lundi de Pâques s’est déroulée d’une façon magnifique. Dès 10 h. du matin, une grande animation régnait dans le bourg et le long du chemin ou devait passer la course cycliste, spécialement à la gare et au carrefour important de Port-de-Roche. Bien que gênés par un vent d'ouest assez fort, les coureurs de la course communale accomplirent trois fois le trajet : le bourg-Port-de-Roche, à une cadence assez rapide et régulière. Ayant « mené » pendant tout le trajet, les deux jeunes Clair Gaudichon et Rene Laurent devaient finir respectivement premier et deuxième. A leur arrivée, ils furent fleuris par la gracieuse petite Marie-Jeanne, fille de M et Mme E Renouard, commerçants au bourg. Quelques moments plus tard se passa une course de lenteur très spectaculaire et amusante gagnée par Albert Mace.

    Dans l'après-midi, à partir de 2 h,se déroula pour la première fois sur la Lande, un grand tournoi de football avec la participation des équipes de Renac, de Massérac et les deux équipes de 1’Esperance Langonnaise. Le vent gêna beaucoup les joueurs dans le contrôle du ballon, mais certainement bien des spectateurs furent surpris d'assister à de très belles phases de jeu, dignes de très bons promotionnaires. Finalement la première équipe de l’Esperance Langonnaise s'attribua la coupe offerte par M. I. Renouard, maire de Langon, en battant successivement Massérac (2 à 0) et Renac (1 à 0) que les jeunes de la seconde équipe n'avaient pu vaincre, mais avaient essoufflée. Dans l’intervalle des matches ou pendant la partie, les nombreux spectateurs pouvaient se récréer agréablement avec les différents jeux ou attractions. Les standsde dégustation virent également bon nombre d’amateurs.

    Apres le tournoi, M l’abbé Pautonnier vicaire à Langon, réunit au patronage les joueurs des quatre équipes ainsi que leurs dirigeants pour leur offrir un vin d'honneur et les félicita tous pour leur bonne tenue sportive et leur franche camaraderie. Une si belle journée se clôtura le soir au patronage par une séance de gala offerte par les Cadettes de Bretagne qui se déplacèrent tout exprès de Rennes afin de donner à Langon un spectacle de tout premier choix ; chants, exercices de souplesse, tout fut gracieux et artistique. Mention spéciale doit être faite également des deux clowns si bien travestis et des plaisanteries, histoires piquantes, chansons drolatiques de Paul Hergé, ce grand comique rennais, qui firent passer à la nombreuse assistance, des moments de fou rire et d’exubérante gaieté. Pendant l’entr’acte de da séance, M. Ablain, notaire à Langon, assisté de M. A Dandé, adjoint, représentant M le Maire, absent, et M Villemain, grand organisateur de la journée, proclamèrent le palmarès des courses cyclistes et remirent la coupe à l’équipe victorieuse de Langon qui l’arrosèrent immédiatement au champagne. Langon n’oubliera pas de sitôt une fête de lundi de Paques, si pleine d’entrain et parfaitement réussie.

    COURSES DE CHEVAUX DE LABOUR

    O.F. 25 juillet 1950

    LANGON

    La fête du 23 juillet - La fête de dimanche a connu, dans le cadre idéal de la spacieuse prairie de Heinlée, un très gros succès.

    A 13 h. 30, les enfants des écoles, entrainés par la jeune clique de Langon, partaient du bourg pour atteindre le terrain où avaient lieu les diverses attractions.  Dans une ambiance toute de circonstance, les nombreux visiteurs purent rivaliser d’adresse aux différents jeux, tandis que chacun put déguster maintes bonnes choses gracieusement présentées aux différents comptoirs. - Une mention toute spéciale pour les courses de chevaux dont voici les gagnants :

    Trot monte ou attelé 1. Jean Geffray ; 2. L. Provost ; 3. A Routain ; 4. Robert ; 5. Joseph Dandé ; 6. A. Dandé : 7. J. Porcher. _ Galop. — 1. Robert : 2. A. Dandé ; 3. L. Provost ; 4.  Joseph Dandé ; 5. J. Porcher.

    Et le soir, à la salle du Patronage, une séance de variétés à laquelle participèrent, outre les fillettes de l’Ecole N.-D. du S -C., habilement exercées, des artistes de Radio-Bretagne, Jo et Mme Lemesle, dans des numéros parfaitement exécutés. Aux différents organisateurs de cette fête, nous adressons nos compliments pour son magnifique succès.


    OUEST-FRANCE 10Août 1951

    LANGON

    LA FETE DU 12 AOUT - En voici le programme : A 13 h. (h. solaire) : réunion des coureurs cyclistes et distribution des dossards. - A 14 h., terrain de la Bimais (prés le bourg) : démonstration de chiens policiers, avec les chiens brevetés de la section des chiens de police de Nantes : attaques sur l’homme, sauts en hauteur (3 mètres), passage dans le feu, conduite du malfaiteur, etc... En tout 20 attractions, 2 h. 30 de travail. - Sur le terrain, buvette, casse-croûtes. Distribution des prix aux gagnants de la course cycliste et vin d’honneur. - A 20 h., salle du patronage, la troupe théâtrale présentera à nouveau la célèbre comédie de G. et A. Acremant qui obtint un si gros succès la saison dernière, Gai Marions-nous. Intermèdes variés. - Tous à Langon pour une après-midi de gaieté et de saines distractions.

    - Compte-rendu de la fête ci-dessous -

    OUEST-FRANCE 16 Août 1951

    LANGON

    Après la fête du 12 août - Le soleil fit grise mine en ce dimanche de fête. Qu'importe, nous en avons l'habitude désormais et sans lui, Langon a connu la grande affluence. - Les coureurs cyclistes, eux autres, se passent bien des rayons d'un soleil trop ardent. Le départ de la course fut donné à 14 h. et le trajet à couvrir 6 fois le bourg-Port de Roche, fut une excellente occasion de se révéler à de futurs as. En voici les résultats : 1. Gicquel, bourg ; 2. Demay, Couarde ; 3. Ducloyer, Chenac ; 4 Philippe, Heinlée ; 5. Renaud, Bot ; 6. F. Orhant, bourg. - La spacieuse prairie de la Bimais, mise gracieusement à la disposition du comité organisateur par Mme Gauthier du Faô, fut le terrain idéal pour les démonstrations par les chiens policiers de Nantes. Le spectacle d'un genre nouveau valait la peine d'être vu et les magnifiques bêtes présentées dans différents numéros conquirent les nombreux amateurs. Pour ne citer qu'un exemple, signalons le superbe saut en hauteur (3 m. 20) du fameux Rolph. - Sur le terrain, les différents comptoirs présentèrent comme d'habitude, les marchandises les plus variées et des produis de tout premier choix, de quoi flatter les palais les plus délicats, rassasier les estomacs les plus avides ou désaltérer à des prix modiques, tous ceux qui savent apprécier les meilleurs crus du pays et d’ailleurs. Ajoutons l’animation surprise de la chorale de jeunes filles de l’école Notre Dame qui interpréta un chant de circonstance : La mort du cerf de Th. Botrel (Paroles) – En troisième partie, à la Salle des Fêtes, l'excellente troupe théâtrale, à la plus grande satisfaction de ses nombreux et fervents admirateurs représenta une fois de plus la comédie à succès de la saison dernière Gai marions-nous ; les nombreux étrangers et estivants qui nous honorèrent de leur présence, agréablement surpris d'un talent qu'ils n'osaient peut-être pas croire, ont répété tout leur enthousiasme - Nous vous donnons rendez-vous à tous pour la prochaine occasion.


 

    O.F. 23 Juillet 1952

    ECLATANT SUCCES DU FESTIVAL FOLKLORIQUE ET MUSICAL

    Les vacances ramènent chaque année dans notre paisible bourgade, de nombreux estivants et touristes. Mais ce dimanche 20 juillet, régnait une animation inaccoutumée. Plus nombreux encore étaient ce jour-là ceux qui s’y étaient donné rendez-vous à l’occasion de la fête annuelle.

    Dès le matin, avec l’arrivée du Cercle Celtique de Rennes, s'éveillait une ambiance de fête du meilleur augure. Le programme débuta par la Grand-Messe avec la participation de la chorale du Cercle Celtique dont les suaves accents surprirent agréablement l'assistance non habituée à ces chants folkloriques et dont la magnifique interprétation fut fort appréciée. - Puis, sur la place de l’Eglise, en guise d'apéritif-concert, chacun put admirer la richesse des costumes, le chatoiement des couleurs, avec la grâce de quelques danses du folklore breton aux sons harmonieux des binious. - A 14 heures s’organisa le défilé du bourg vers la gare, avec les fanfares du Grand-Fougeray, de Bains-sur-Oust, de Beslé, de Langon, intercalant de très jolis chars, auxquels chaque quartier avait apporté avec son goût très sûr, les réalisations les plus pittoresques. Citons les chars des Fileuses, de la Moisson, du Chaperon-Rouge, des Druidesses, de Blanche-Neige et les Sept-Nains.

    Et puis, sur le terrain fort bien choisi, et ombragé à souhait, tout le monde put goûter selon ses désirs, exquise pâtisserie, casse-croûtes alléchants, bolées « ben fraîches » ou vins des meilleurs crus. Aux différents divertissements et jeux d’adresse, ajoutons le spectacle de haute qualité offert par le Cercle Celtique.

    Enfin, pour clôturer dignement cette journée de fête, ce fut, en soirée, à la Salle du Patronage, la représentation fort réussie du Tampon du Capiston par la troupe des Menhirs. Ce fut une immense et unanime acclamation, des applaudissements quasi ininterrompus de spectateurs entraînés dans un rire irrésistible. Les habitués ou non de notre salle eurent l’occasion, une fois de plus, d’apprécier les artistes langonnais, qui, aussi bien dans ce genre comique, n’ont pas failli à leur réputation. - Nos remerciements les plus chaleureux à tous ceux qui ont contribué à la pleine réussite de cette fête, au profit de nos écoles chrétiennes. - Deux représentations supplémentaires du Tampon du Capiston* seront données en soirée les 10 et 17 août.

    *Le Tampon du Capiston sera repris en 1968 avec deux anciens de la Troupe : André Trémoureux et Roger Frin, et de nouveaux acteurs nouvelle génération - Voir (NDLR)

    OUEST-FRANCE – 8 août 1952

    APRES LA GRANDE FÊTE FOLKLORIQUE DU 3 AOUT A LANGON

    Cette fête inédite dans la région a obtenu un succès mérité. Plusieurs jours auparavant une équipe dévouée avait monté un podium et un plancher, ainsi que de nombreux stands.

    A PORT-DE-ROCHE

    Le matin après une aubade face à la gare élégamment ornée la Kevrenn des Cheminots Carhaisiens (Finistère) prit le chemin de Port-de-Roche où se trouve un monument original élevé à la mémoire des fusillés du 6 août 1944 ainsi qu’un souvenir de tous les résistants de Langon morts pour la France. La Kevrenn ouvrait le défilé, suivie des enfants de la colonie et de l’école publique, venaient ensuite les personnalités et une foule de Langonnais et d’estivants. Les superbes gerbes étaient portées par M. Jolivel, père d’Armand Jolivel, sous-lieutenant F.F.I. tué au Grand-Fougeray, chevalier de la Légion d’Honneur à titre posthume, par M. Porcher, père de Porcher Pierre élève instituteur, fusillé par les Allemands à Angers ; André Aubry, orphelin de guerre.  - A Port-de-Roche nombreuses étaient les personnes qui attendaient le cortège. La cérémonie de Port-de-Roche se déroula dans un ordre impeccable. Cornemuses et bombardes exécutèrent une marche funèbre touchante. Les gerbes furent déposées sur le dolmen qui se trouve au centre du V qui compose le monument. M. Renouard, maire de Langon fit l’appel des morts auquel répondait M. Marcel Philippe, un des rares rescapés du 6 août. Après cet appel retentit la sonnerie aux morts suivie d’une minute de silence. La cérémonie se termina par la Marseillaise chantée par les enfants de l’école. - Au bourg la Kevrenn exécuta au Monument des deux guerres une marche funèbre suivie d’une sonnerie aux morts.

    L’après-midi dans un joli cadre la Kevrenn des Cheminots Carhaisiens offrit une démonstration de danses bretonnes, de musique et de chants de Basse-Bretagne. Les spectateurs furent unanimes à reconnaître que la réputation de cette Kevrenn nest pas surfaite, malheureusement les horaires ferroviaires obligèrent la sympathique et courageuse Kevrenn à quitter de bonne heure le terrain. Le spectacle fut agrémenté par une belle voix soprano 1er prix U.F.O.L.E.P. 1951. Le soir, un grand bal dans une ambiance saine et enthousiaste attira une jeunesse nombreuse.

    LES PERSONNALITES

    Sur le terrain de la fête nous avons noté plusieurs personnalités : M. du Halgouët, maire de Renac, conseiller général de Redon ; M. Renouard, maire de Langon ; Mlle Roussel,, directrice de la Colonie de Vacances, croix de guerre à titre de résistante ; M. Gabarini, professeur agrégé au Lycée de Rennes ; M. Le Houx, professeur au Collège de Redon ; M. Coudreux, directeur d’école à Teillay ; M. Le Meur, directeur d’école à Thourie ; M. Houël, directeur d’école à Saint-Benoit-des-Ondes, ainsi qu’un nombre important de conseillers municipaux, de professeurs et d’instituteurs en fonction ou en retraite.

    En conclusion, la première fête organisée par l’Amicale de l’école publique et le Conseil des parents d’élèves est un succès retentissant, n’en déplaise à certains. Ce succès est dû à la valeur de la Kevrenn des Cheminots Carhaisiens et aussi à la générosité de plusieurs personnes, ainsi qu’au travail soutenu et ingrat des membres de l’Amicale.


 

O.F. 17 SEPTEMBRE 1953 - COMPTE-RENDU et PHOTOS


    1954


    OUEST-FRANCE le 25 août 1954

    La fête motonautique

    de Port-de-Roche

    BRAVO ! Magnifique journée...

                                 Lire la suite


    1955

    O.F. 4 mai 1955 

    LANGON

    T o u r n o i   e t   f o l k l o r e

    Sur la butte de Langon, quatre équipes de football se rencontrèrent dimanche dernier : Lohéac, Guipry, Renac et Langon. Et, comme toujours, il y eut, là aussi, un premier et un dernier... - C’est Lohéac, très homogène et bien en verve, qui s’inscrivit vainqueur du challenge I. Renouard, en refoulant par simple corner-avérage l’excellent Renac au second rang, malgré ses éléments de valeur technique incontestée. Guipry, tout en parsemant ses lignes de « quelques trous », a rappelé son passé glorieux, mais n’a pu finir que troisième cette année, par corner-avérage favorable. Ainsi, les locaux, plus par malchance que par infériorité, ont cédé le pas à leurs hôtes. Et pourtant, quelle force d’incision dans leurs descentes ! Quelle intelligence dans leur jeu sans heurts ! - Langon, donc, à égalité de points avec Guipry, « lanterne rouge ». - Ce tournoi du 1er mai fut, outre une manifestation sportive bien réussie, l’occasion d’une grande victoire sur le mauvais temps. Gaieté et joie insouciante rayonnaient sur tous les visages. Pouvait-il en être autrement quand Langon recevait toute cette jeunesse franche et entraînante : football et folklore avec le Cercle Celtique de Redon (photo), sous la direction de M. de Sonis, son sympathique directeur-fondateur. - Quel charme de les voir évoluer dans un vrai cadre celtique, parmi les genêts et les ajoncs fleuris, dans le domaine des « Demoiselles de Langon ». Le groupe fut encore chaleureusement applaudi le soir, à la salle de patronage, au cours de la séance de gala, avec la troupe des Menhirs. - Félicitations aux organisateurs de cette journée. Remerciements à tous les participants. Et recommencez de temps à autre, pour notre plus grand plaisir .


1956

    O.F. 26 juillet 1956

    LANGON

    Beau succès de la kermesse de Langon

    Le soleil, la gaieté, la bonne volonté, de très nombreux participants ont fait de la kermesse de dimanche dernier un succès certain. – Dès le début de l’après-midi, au départ du défilé vers le terrain de la Chenac, la sympathique bourgade avait pris un air accueillant pour ses nombreux visiteurs. Musique en tête, enfants des écoles sur leurs vélos si joliment enrubannés, tenue impeccable du jeune groupe sportif de Pipriac, chars très artistiques, etc…, le défilé s’ébranlait sous les applaudissements des curieux et l’objectif des photographes.

    A son arrivée sur le terrain mis gracieusement à la disposition des organisateurs par M. Gascard, de nombreux stands décorés et achalandés attendaient… Ils furent pris d’assaut..., que ce soit celui où l’on se divertit (compliments Pipriac), celui où l’on se rafraîchit de bon cidre bien pétillant ou de crûs plus recherchés, mais toujours d’une délicieuse fraîcheur si appréciée ce jour-là ; ou encore celui où l’on déguste en connaisseur galette et saucisse au fumet à nulle autre pareil : de la galette et de la saucisse bien de chez nous… etc., etc…

    Quant à la démonstration de tracteurs elle eut la faveur du public. Quelle rivalité entre les participants ! La lutte était serrée et nous admirions leur ténacité autant que leur gentillesse à accepter tous ces contre-temps cocasses pour notre plus grand plaisir. – Bravo à tous, concurrents de Beslé, de Sainte-Anne ou de Langon ! Bravo au jeune lauréat R. Meilleray ! Bravo aussi M. l’Abbé, speaker, animateur et réalisateur de la course !... Pour un coup d’essai !...

    Les plus beaux jours ont un crépuscule et la nuit tombait déjà quand chacun se décida à quitter un lieu aussi aimable. D’ailleurs il le fallait pour assister au spectacle que les Menhirs nous réservaient. Quelle affluence pour venir les applaudir ! Et personne ne fut déçu. Le sujet était de circonstance – certains jours sont faits pour se détendre – et les interprètes, une fois de plus, se surpassèrent. – A dimanche prochain 29, à 17 h., n’est-ce pas ?

    Nous ne saurions oublier le gracieux intermèdes des jeunes filles aimablement accompagné de virtuoses chevronnés, interprétant encore de jolis morceaux très appréciés et chaleureusement applaudis. – Remercions touts les aides bénévoles qui ont permis la réalisation de cette journée. Remercions en particulier M. l’abbé Soufflet, grand organisateur. Le succès remporté est la digne récompense d’un travail et de difficultés trop souvent insoupçonnés. A l’année prochaine !


1957


1958

    O.F. 23 juillet1958

    L’orage, ou plutôt, la menace d’orage de la nuit précédente, les observations quelque peu pessimistes de la météo laissaient peser sur la fête de dimanche, à Langon une menace. - Il fallait davantage pour arrêter les organisateurs, à la tête desquels s’activaient le nouveau et jeune recteur, l’abbé Lucien Poussin et son vicaire, l’abbé Soufflet,... Lire la suite


1959

Le 14 juin à LANGON - PORT-DR-ROCHE

Grandes Régates à l'Aviron


Page spéciale

1968

Centenaire du Pont de Port-de-Roche... mâtiné de Taxis de la Marne et de Pompiers d'époque.

En sus de la page spéciale, quelques nouvelles photos des Taxis et voitures de pompiers.

g

1969 - Fête des Retrouvailles "Noces Bretonnes"

Un an après le Centenaire du Pont de Port-de-Roche où toute la population langonnaise s'était impliquée, il fallait que tous se retrouvent dans une nouvelle fête populaire. Le Comité des Fêtes avec son président Marcel Divet eurent l'idée de ces "Retrouvailles" avec comme thème des Noces Bretonnes. Ce fut réussi !

Ci-dessous un diaporama - même si les photos ne sont pas de bonne qualité, du moins y retrouvons-nous l'ambiance et la convivialité - Ci-contre : les mariés.

Yvette & André Cassadou

Filles         et          Garçons

Agrandir

 


1971 - Fête de la Terre  (Petit compte-rendu Bulletin Paroissial)

  Le grand cérémonial de la Terre.

Ouest-France

         Lire

Agrandir

Agrandir

Agrandir

Photo O-F.

Photo O-F.


1973 - Fête Tahitienne

    Le 18 Juillet ON A DANSE LE TAMOURE sur la PLACE de la MAIRIE de LANGON.

- Commentaires Bulletin Paroissial -

...et quelques photos.


1974

CREATION D'UNE "FÊTE DES MENHIRS" : Bulletin Paroissial Février 1974

Compte-rendu d'après fête Bul.Par. juin 1974